Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, octobre 02, 2017

115 auteurs à ATTIGNAT

Les bios des auteurs présents à ATTIGNAT DIMANCHE PROCHAIN sont toutes en ligne (sauf deux d'entre eux pour lesquels nous n'avons pas de renseignements véritables...).

Sur ces 115 auteur(e)s, 45 seront là pour vous faire frémir...

Mon copain l'indien DES HAUTES PLAINES m'a déclaré dernièrement : "Rude l'hiver sera, car beaucoup de bois homme blanc a coupé !" (je sais, il parle un peu comme le maître JEDI bien connu).

Alors, à côté du tas de bois, préparons un tas de livres, pour tenir jusqu'au printemps ...

 

11.jpg

 

ATTIGNAT - J - 7

Les bios des derniers auteurs:

 

METAIS Isabelle

Isabelle-Metais.png

En tant que sophrologue et enseignante de la sophrologie depuis plus de 10 ans, il m’a semblé intéressant, d’apporter à ceux qui le souhaitent, un regard élargit de la sophrologie telle que vous la connaissez aujourd’hui, un éclairage à la fois subtil et profond, authentique et sage, sans âge, en lien avec les plus anciennes traditions enseignées par des maîtres de sagesse comme par exemple Zoroastre, Bouddha, Mahomet, Pharaon, Moïse, Jésus, Mani et plus proche de nous Péter Deunov…

« De la Sophrologie à l'éveil de la conscience »
Je suis très heureuse de vous présenter ce livre qui fait dorénavant référence auprès des professionnels.

livre-De-la-sophrologie-a-l-eveil-de-la-conscience-Isabelle-Metais-Centre-de-formation-en-Sophrologie-Ain-Rhone-Alpe.jpg

Du-massage-bien-etre-au-toucher-sacre.jpg

 

THIREAU Philippe

2016-03-14_philippe-thireau_0.jpg

Je vis et écris dans le département du Jura depuis 1999, à Choux, un village de 130 âmes situé à près de 1000 mètres d’altitude et tout proche du Col de la Croix de la Serra.
Ce beau pays caché, le Haut-Jura, on disait de lui qu’il était un pays de haute montagne, car y accéder n’était pas simple autrefois, est envahi par la neige la moitié de l’an. On parle aujourd’hui de moyenne montagne, signe qu’il est devenu accessible et moins soumis aux rigueurs de l’hiver. C’est une contrée de combes élevées qui fut aimée de Jacques Villeret et Jean Carmet ; certains, ici, se souviennent encore des folles soirées arrosées dont les compères furent d’ardents protagonistes dans un recoin du Grandvaux ; leur ami Jean-François Stevenin nous rend visite périodiquement ; il est dans ses atours, ses racines familiales l’attachent à ce tas de cailloux strié de failles, un paysage que le jeune Stendhal fuit la première fois qu’il vint dans les parages en 1800, qu’il apprit à aimer plus tard. Le Jura se mérite. On voit parfois Stevenin au Casino, le mythique cinéma de Morez, un vrai cinéma Paradisio.
C’est dans ce Haut-Jura, cette terre d’adoption pour moi qui suis cauchois d’origine, dans un ancien presbytère, que se réalise l’alchimie des mots qui peuplent mes livres. Je rêve dans une pièce voutée jouxtant la cave ; les Suisses appellent cela un Carnotzet, l’endroit où l’on déguste le vin. La littérature y a ses aises.

Benjamin Constant et Isabelle de Charrière, Hôtel de Chine et dépendances (Cabédita, Suisse, 2015).
Le voyageur distant ou Bonjour Stendhal, adieu Beyle (Jacques André éditeur, Lyon, 2012).
Le Sang de la République (Cêtre, Besançon, 2008).

2016-03-14_benjaminconstantetisabelledecharriere-thireau.jpg

« Le soleil se mire dans l’eau »
Deux livres en un, un livre pour deux... Z4 éditions, décidement très entreprenant, a fait appel à l'imprimeur Typolibris de Saint-Brieuc pour réaliser ce livre de photographies de Florence Daudé, et qui est également un livre de haïkus signé Philippe Thireau. En bref ! un seul ouvrage où les photographies répondent aux haïkus... et vice-versa. L'imprimeur a réussi à reproduire avec beaucoup de finesse le délicat travail de la photographe. La maquettiste et metteuse en images, Muriel Fournier a réalisé un très beau travail.

couverture soleil bassdef.jpg

 

REVELLI Maurice

maurice-revelli-auteur.jpg

De formation Ingénieur INSA, Maurice Revelli a exercé son métier essentiellement dans le développement de produits, et a fini sa carrière comme directeur d’une usine qui produisait des fourneaux, communément appelés piano, pour l’ensemble des grands noms de la gastronomie en France et en Europe principalement, mais aussiplus largement dans le monde. Il a commencé à écrire en 2011, à l’approche de la retraite. À ce jour, deux romans policiers sont disponibles (Un banc sur la plage et L’affaire Benharmma – juin 202X) ainsi qu’un recueil regroupant les nouvelles qu’il a présentées à des concours (Alors… quelles nouvelles), avec parfois un certain succès.
Il a aussi participé à 3 ouvrages d’écriture collective proposés par l’UERA dont il est membre (Le blé en verbe, l’Almanach du beaujolais, et l’Almanach des écrivains du Lyonnais)
Deux autres ouvrages plus personnels sont en cours de finalisation, dont un nouveau polar.
Maurice Revelli est aussi un musicien amateur qui joue de la guitare dans un groupe de jazz, le Holly-Stone Combo. Il pratique l’Aïkido depuis près de 25 ans, dont il a reçu en 2015 le grade de 4ième dan.Il l’enseigne depuis près de 20 ans dans un club qu’il a créé sur sa commune de résidence. Depuis 2016, il est aussi membre du comité directeur de l’UFOLEP du Rhône, fédération nationale multisport qui regroupe près de 20 000 adhérents sur le département.

« L’affaire Benharmma, an 202X »
Nous sommes en juin 202X. M. Benharmma, PDG d'un important groupe industriel, est mis en cause par la presse pour son rôle dans des dossiers où se mêlent affaires financières, hommes politiques, dessous de table et rétro-commissions. Ce proche conseiller de l'ombre du chef de l'Etat est assassiné à la veille du lancement de la campagne pour les élections présidentielles. L'enquête est confiée à la commissaire Anna Cesaro, qui doit surtout mettre la main sur les dossiers compromettants que Benharmma a constitués sur ses contacts politiques, avant qu'ils ne soient divulgués à la presse.
Elle va bientôt utiliser cette affaire pour régler quelques comptes personnels à moindres frais. Parviendra-t-elle au bout de sa vendetta ? Le monde politique sortira-t-il indemne de l'affaire Benharmma ?

9782332926814FS.gif

« Un banc sur la plage »
« Je peux m’asseoir sur ce banc ? »
Par ces simples mots, Clémence va bouleverser la vile de Gilles. Il s’était pourtant presque isolé du monde, suite au décès de son épouse qu’il adorait au-delà de tout. Seuls quelques amis pouvaient encore franchir sa porte, tentant de le sortir de sa solitude. Mais ce jour-là, cette toute petite phrase prononcée par une inconnue va déclencher une suite d’événements déterminants. Il va lui falloir se battre pour protéger tous ceux qui comptent pour lui, qu’il aime, et qu’un homme, lié au milieu marseillais et surgi du passé de Clémence, va menacer.

revellicouv.jpg

 

RAIMOND Denise

1464675390.jpg

Denise Raimond est membre de l'association des Papillons blancs (ADAPEI) de la Drôme, qui regroupe des parents de personnes polyhandicapées. Son témoignage sur les efforts qu'elle a dû déployer pour accompagner son fils sur le chemin d'une vie sereine est là pour apporter réconfort aux parents confrontés à ces mêmes difficultés. En 2007, elle a écrit « Témoins d'une vie », un premier livre sur la trisomie 21.
Avec l'objectif d'aider et d'accompagner les parents d'enfants trisomiques, Denise Raimond fait part de son expérience en tant que mère.

« Trisomique ! Pas mongolien ! ».
Dans son témoignage, l'auteur précise « ne pas vouloir faire pleurer dans les chaumières » mais cherche plutôt à comprendre pourquoi la trisomie fait peur. Avec, pour idée principale, de bien faire la différence entre le mot trisomique, qui désigne la trisomie 21, et le mot mongolien, propre au mongolisme.

2448909041eb1b59b4b28c16cb918292.jpg

 

PUTINIER Robert

Robert_Putinier4.jpg

Admirateur de Doisneau, Cartier-Bresson et Riboud, Robert Putinier a fait son apprentissage du métier de photographe chez un "meilleur ouvrier de France". Ses domaines de prédilection sont la mode, la publicité, le portrait, l'industrie, le reportage... Il a aussi créé un laboratoire photographique scientifique pour des recherches dans les domaines de la médecine, de l'archéologie (il est passionné par la Préhistoire) et de l'Histoire de l'Art.
L'observation est sa principale source d'inspiration. Sans oublier sa sensibilité et l'émotion de l'instant.
Il a réalisé de nombreuses expositions sur différents pays du monde : Inde, Brésil, Yemen, Sri Lanka, Indonésie, Sahara, Cameroun, Bénin...
Robert Putinier prépare actuellement des expositions associées à des conférences sur la photographie de voyage. En prévision pour l'automne 2009, la sortie d'un ouvrage qui retracera l'ensemble de son parcours photographique : noir et blanc, portraits, photographies de personnalités...

Oeuvres
- Photographies sur bois (1976)
- Reportage sous les égouts de Lyon
- Reportage sur le Palais de Justice des 24 colonnes de Lyon
- Recherche sur la couleur : exposition au Palais de la Découverte de Paris, au Salon de la Photographie à Paris, et à la Fondation Nationale de la Photographie à Lyon.
- Exposition "Regards en coulisse" : photographies de comédiens dans leurs loges
- Humour et Politique : exposition avec des textes de journalistes connus.

Desert-du-Namib.jpg

Tanzanie.jpg

 

PETIT-GABON Martine

dacmo-IMG_1338.JPG

Originaire de Bourgogne Franche-Comté,Martine PETIT-GABON est née à Saint-Vallier en Saône et Loire tout près de Montceau -les -mines.
Elle a grandi dans la cité minière de Rozelay ou son papa Roger GABON était mineur.
Elle réussit avec succès le baccalauréat.Puis elle rejoint la capitale Bourguignonne, Dijon, pour une année en faculté de psychologie. Après un concours et trois années d'études, elle obtient un diplôme qui lui permet d'exercer un métier de relations humaines au service de l'enfant.
De 1981 à 1982 elle travaille dans le jura à Morez.
Puis à l'automne 1982 elle rejoint la Haute Savoie, près d'Annecy ou elle est toujours en activité.
Mariée, elle est maman de deux grands enfants et mamie de trois petits enfants.
Elle explique avoir toujours été fascinée par l’univers de l’enfant.
Les enfants sont une source inépuisable de découvertes, de rencontres, de bonheur dit-elle.
Lorsqu'elle parle des enfants,elle s'anime, son regard s'illumine, il est alors difficile de l'arrêter .
"Tout est fabuleux avec un enfant mais un des plus beau moment qu’il m’est donné de vivre, est cet instant merveilleux où l’enfant se love au creux de mes bras et prononce cette petite phrase magique : «raconte-moi une histoire s’il te plait".Je sens alors l'enfant qui s'abandonne au creux de mes bras, lui dans l'attente de la découverte, moi dans le désir de donner. L’alchimie entre lui et moi s’opère, la rencontre a lieu, l'instant est magique"
Le gout du livre s'apprend très tôt, dit -elle, au-delà de l'histoire, ce qui prime, me semble- t-il, c'est l'échange et l'interaction entre l’adulte et l’enfant.
C’est un moment privilégié, intime, qui se vit le plus souvent dans un lieu calme, un peu comme dans un cocon.
C'est un moment de complicité, qui permet à l'enfant de se sentir unique et à l'adulte qu'il deviendra de découvrir, puis de garder ce gout de lire.

« Livio, le petit escargot »
Livio est un petit escargot rigolo mais craintif. Il vit à la campagne avec trois amis. Emma et son petit chien partent à leur rencontre. Qui sont ces trois amis ? Pourquoi sont-ils si différents et étranges ? Emma saura-t-elle les découvrir sans les effrayer ?

couverture-livio.jpj1.jpg

« Chipie, la petite souris »
Chipie la petite souris s'est éloignée par mégarde du nid familial. La nuit arrive. Elle doit se mettre à l'abri pour attendre le jour, mais un danger la guette.
Parviendra-t-elle à rejoindre sa maison pour accomplir sa mission auprès des enfants ?
De quelle mission s'agit-il ?

Essai_1_couverture_2_.jpg