Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, septembre 13, 2017

J - 25

 

Aujourd'hui, deux auteurs de polars qui ne sont jamais venus à Attignat.

CAREY Henry

EditionsAO_Carey_Henry_Photo.jpg

Né en 1970, Henry Carey est scientifique de formation ;il est devenu informaticien en pleine «peur du bug de l’an 2000». Ses goûts éclectiques vont de la poésie à la BD, en passant par le roman noir. C’est d’ailleurs au festival Quais du Polar que les éditions AO l’ont rencontré, son manuscrit à la main. Depuis, il a été invité à deux reprises au même festival, en tant qu’auteur cette fois. Il vit à Caluire-et-Cuire et travaille à Lyon.
L’avis de l’éditeur : « Son empathie avec ses personnages et la précision de ses intrigues figurent parmi ses qualités premières. La clarté de son écriture, peut-être héritée de sa formation scientifique, se combine avec des émotions aussi puissantes que contenues. Il fait preuve en outre d’un talent indéniable pour construire ses romans de façon inattendue et sophistiquée. »

Bibliographie

"Six yaourts nature", publié en 2012, et récemment réédité en format poche (aux éditions AO dans les deux cas).
Un supermarché à l’heure de la fermeture, un soir de février.Sur le tapis roulant d’une caisse, un client dépose un paquet de coquillettes, un steak haché à 5 % de matière grasse, un flacon de ketchup, une baguette de pain et… six yaourts nature.
Dans ce roman réglé comme une horloge, les protagonistes ne peuvent plus remettre au lendemain la confrontation avec leurs destins. En une soirée, dans une surprenante synchronicité, tout va basculer pour ces six personnages “en quête d’hauteur”.Qui s’élèvera ? Qui tombera ? Seule la “chute” finale de cet émouvant suspense vous le révélera.

EditionsA0_6yaourtsNature_Carey_Henry.jpg

"Chambre noire, nuits blanches", son tout nouveau suspense, qui sort à la mi-septembre aux éditions AO.
« – C’est bon, docteur, on vient de lui injecter dix cc de morphine.
Et puis plus rien, le trou noir. Je vole et me retrouve dans un univers parallèle, il fait beau, des visages familiers me sourient, des bras se tendent, m’accueillent et m’enlacent, des filles que j’ai connues au lycée, mes collègues de travail. Je me tiens parmi eux, hilare, heureux, apaisé, perdu dans un kaléidoscope lumineux. Pourquoi Aurore, ma femme chérie, n’est-elle pas avec moi pour partager ce moment délicieux ? »
Un accident… une chambre d’hôpital… Contrairement aux apparences, Olivier est loin d’avoir perdu conscience. Ce qu’il va découvrir dépassera tout ce qu’il aurait pu soupçonner.
Une double histoire pour un double suspense, trouble et sombre – et parfois cruel !

EditionsAO_ChambreNoireNuitsBlanches_Carey_Henry.jpg

 

MORIZE Jacques

Chazay_IMG_1027.JPG

Né en 1958, Jacques MORIZE est marié et père de quatre enfants. En 2001, il quitte la région parisienne pour s’installer à Lyon, où il devient directeur du développement d’une enseigne de la grande distribution. Sa découverte de la capitale des Gaules lui a inspiré le truculent commissaire Séverac, devenu le personnage principal de ses quatre derniers polars. Un cinquième est en cours de finition.

Les enquêtes du commissaire Séverac

« Le diable de Montchat » –Éditions les Grilles d’Or 2011 puis Éditions AO – André Odemard 2017.
Tout juste muté de Paris, Abel Séverac prend ses marques en tant que chef du groupe criminel de la PJ lyonnaise. Sa première affaire le lance à la recherche d’un violeur qui sévit dans le quartier de Montchat. Mais une seconde piste interfère, sur fond de prostitution. Parallèlement, le commissaire mène une enquête privée sur le suicide d’un industriel en faillite… Ce qu’il va mettre au jour dépassera l’entendement.

diablemontchat_couvbig1.jpg

« Rouge Vaise » – Éditions AO les Grilles d’Or 2013 puis Éditions AO – André Odemard 2016.
Deux hommes sont assassinés, le visage écrasé, rendus méconnaissables. Tous deux ont reçu un message similaire : « Vous étiez cinq ce soir-là, à présent il faut expier. » L’enquête est confiée au commissaire Séverac, chef du groupe criminel de la PJ lyonnaise. Il découvre que les deux défunts appartenaient à une bande de fêtards inséparables, tous originaires de Vaise, dissoute dix ans auparavant.
S’agit-il d’une vengeance ? Retrouver les survivants de la bande des « cinq gones de Vaise » devient la priorité de Séverac. Une véritable course contre la montre s’engage entre l’équipe de celui-ci et le tueur inconnu…

rougevaise_couvbig1.jpg

« Le fantôme des Terreaux » – Éditions AO - André Odemard 2014.
Quatre toiles prestigieuses prêtées au musée des Beaux-Arts de Lyon sont dérobées par un “fantôme”, en pleine nuit, sans déclencher les alarmes ni alerter les vigiles. L’enquête est confiée au patron de la brigade criminelle, le commissaire Abel Séverac.
La traque du suspect sera jalonnée de surprises, affaires connexes et fausses pistes. S'il compte sur sa fidèle équipe, les trois “bras cassés”, Annie la lieutenante, Nicolas, dit Le Hérisson, le commissaire doit cependant composer avec son supérieur, Duroc-Mallet, et la juge Malardin…
Il n’en oublie pas son fiston, Paul, venu étudier à Lyon, avec qui il partage son penchant immodéré pour les bonnes choses de la vie.

« Crimes à la Croix Rousse » – Éditions AO - André Odemard 2015.
Un concessionnaire automobile, affairiste sans scrupule, reçoit une lettre de menaces qu’il oublie au fond d’un tiroir jusqu’à ce qu’il subisse une série d’agressions à la peinture rouge, dont la dernière se terminera tragiquement. Dans le même temps, Luron, son avocat, est égorgé par deux inconnus. Le commissaire Abel Séverac, patron de la brigade criminelle, est chargé de retrouver les auteurs de ce crime.
Plusieurs pistes sont explorées, du vieux truand, qui s’est juré d’avoir la peau de l’avocat, en passant par la maîtresse de celui-ci, avant de glisser vers le trafic de drogue auquel se livre l’un de ses amis, lequel sera, lui aussi, occis avec une cruauté barbare. Mais la vérité est tout autre et prend ses racines dans un passé qui relie tous les protagonistes…

« L’inconnu de la Tête d’Or » – Éditions AO – André Odemard 2017.
Poumon vert de Lyon, le parc de la Tête d’Or s’étend sur plus de 100 hectares : espaces boisés, prairies, zoo ainsi qu’un grand lac où il fait bon canoter. C’est à la branche d’un de ses arbres séculaires qu’un promeneur matinal découvre un pendu. L’autopsie ne permet pas de déterminer son identité. Simultanément, un député disparaît mystérieusement. Les deux enquêtes sont confiées au commissaire Séverac. Agressions, meurtres et enlèvements se succèdent tandis qu’un redoutable spectre émerge d’un passé pas si lointain…

inconnutetedor_couvbig1.jpg

Écrire un commentaire