Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, septembre 16, 2017

J-22 et de 2...

CINQUIN Jean-Luc

Z-Flyer-Roman-1-A4-RV - Copie-1_page_001.png

A 59 ans l’auteur signe ici son 1er roman ; caresser la plume est pour lui un plaisir, celui de s’évader, voyager, s’exprimer sur des thèmes qui lui sont chers, comme les conflits, le pouvoir, les droits de l’homme, les injustices, la liberté. De disserter sur les excès des hommes dans leurs folies à construire et imposer des systèmes de sociétés. Il aime sortir des sentiers battus pour apporter son regard appointé, engagé, homme de convictions et de valeurs, qu’il véhicule avec passion et énergie au gré de sa plume acérée et sans langue de bois, pour partager, faire prendre conscience et bousculer, provoquer aussi parfois

« Rattrapé par l’adolescence »
Le héros, ingénieur agronome est en mission en Afrique en ce printemps 1977, il bourlingue au gré de son travail.
De retour chez lui à Chanoz en France, entre Bresse et Dombes, il va se faire happer, ou plutôt rattraper par son adolescence et se trouver projeté 15 ans plus tôt, un certain été 1962.
Que s’est-il passé cet été 62 ?
De ce retour, un bouleversement inattendu l’attend, une lettre s’immisce d’une manière peu orthodoxe et particulière dans sa vie, cette lettre va le projeter à son adolescence, cette lettre va lui rappeler cet été 62. Le message qu’elle contient va le bouleverser mais sans l’étonner vraiment, c’est plutôt de retrouver l’héroïne qui l’étonne et l’intrigue, qui est de surcroît en mauvaise posture, très mauvaise posture.
Comment a-t-elle pu faire une chose pareille ?
Cela valait-il la peine de prendre un si grand risque ?

Écrire un commentaire