Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, septembre 17, 2017

ATTIGNAT - J - 21 (suite)...

COVAN Loïck

Mon parcours professionnel n'a rien à voir avec la littérature. J'ai mis en pratique pendant vingt ans une formation de dessinateur projeteur. J'ai travaillé dans la dure réalité de l'industrie. Pourtant, si je cherche dans ma mémoire ou que je converse avec mes proches, mon premier livre n'est pas le fruit du hasard. Ma mère a toujours mes poèmes de mon enfance. Je me souviens de l'écriture des paroles de chansons lorsque je chantais dans un groupe de musique. Et même lorsque la passion du basket-ball m'a saisi, l'élaboration des entraînements pour les équipes que j'ai encadrées, comme construire des schémas ou des fiches pour chacun des joueurs, concevoir un programme pour la saison de championnat, m'a démontré le besoin que j'avais de remplir une feuille blanche par l'écriture, de créer.
Et comme tout auteur, cinéaste, compositeur et autre rêveur, mon esprit se perd volontiers dans l'imaginaire. Je ressens le besoin d'imaginer une histoire, d'inventer des personnages, des lieux.
Ce besoin s'est accentué pendant les longues pauses déjeuner quotidiennes coupant mes journées de travail. Souvent guidé par la musique, mon esprit s'est évadé pour lentement élaborer mon premier manuscrit, "Le combat des âmes".

photo-carole-brevet-idem-photo-carole-brevet-1495570402.jpg

« Le combat des âmes »
Matthieu est un père de famille ordinaire. Il mène une vie tranquille et heureuse au côté de sa femme et son fils. Mais un événement va contrarier leur équilibre. Matthieu devra choisir entre rester avec les siens, au risque de s'exposer à un grand danger, ou les quitter pour vivre une aventure surnaturelle. Un combat dont le monde entier ne soupçonne pas l’existence ...

89adf9_aee28ff3d56b450291a36727a44a5bbc~mv2_d_3255_1905_s_2.jpg

89adf9_810d14bf0b5045cc8322c4a5680c5eb1~mv2_d_1715_2602_s_2.jpg

Écrire un commentaire